En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Entreprises

  • SHS 
  • Entreprises

Contact

pour l'alternance et la taxe d'apprentissage

Nicolas Mornon

Chargé des relations entreprises et du développement de l'apprentissage
nicolas.mornon@univ-eiffel.fr01 60 95 72 55

Recruter un alternant

Pour répondre à un besoin de votre entreprise, vous avez la possibilité de recruter un étudiant U-PEM en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, sur l’une des 5 formations de l’UFR SHS ouvertes à l’alternance :

Master COM Communication des Entreprises et Médias Sociaux

Master MACOR Conduite du Changement Compétences et Organisation (2e année)

Master CMW Cultures et Métiers du Web

Master 2 NUMI Etudes Numériques et Innovation / Data Science et Sociologie Numérique 

Master 2 DCT Développement Culturel Territorial

Ce jeune collaborateur (peut-être futur salarié) pourra partager avec vous son expérience Universitaire tout en étant formé par son Maître d’apprentissage à un savoir-faire et à la culture de votre entreprise. 

Dans le cadre de ce recrutement, vous pourrez également bénéficier d’avantages financiers, tout en utilisant de manière utile votre taxe d’apprentissage ou votre cotisation OPCA.

La taxe d'apprentissage

L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée a depuis sa création attaché une grande importance à la professionnalisation de ses formations et mis en place des dispositifs pour sans cesse améliorer l’insertion professionnelle de ses étudiants. Aujourd’hui, l’UPEM est la première université française pour le nombre d’alternants, plus de 20% de nos étudiants sont en apprentissage ou en contrat de professionnalisation (près de 2300 alternants).

Pour tout savoir sur la taxe d'apprentissage.

La formation continue

La formation continue concerne les personnes entrées dans la vie active et ayant quitté la formation initiale (études). Cette forme de formation permet aux personnes qui sont déjà dans la vie active de pouvoir continuer à se former pour améliorer leurs compétences, s'adapter aux nouvelles technologies, pratiques ou méthodes appliquées en entreprise. Elle permet aussi la reconversion professionnelle.

Inscription et tarifs

Contact : fc@u-pem.fr

La Validation des Acquis et de l'Expérience (VAE)

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est un droit ouvert à tous, prévu par le décret de 2002. Elle permet de faire reconnaître son expérience professionnelle ou extra-professionnelle afin d'obtenir tout ou partie d'un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Comment constituer votre dossier ? 

Contact : vae@u-pem.fr 

Aides à l'embauche en apprentissage (jusqu'au 31 décembre 2021)

Une aide exceptionnelle est accordée aux entreprises pour les embauches d'apprentis dont les contrats sont signés entre juillet 2020 et décembre 2021 (5000 euros pour les mineurs et 8000 euros pour les majeurs).

Pour les entreprises de moins de 250 salariés, il faut remplir les deux conditions suivantes :

  • Le contrat doit être signé entrejuillet 2020 et décembre 2021
  • Le diplôme ou le certificat professionnel préparé en contrat d'apprentissage ne doit pas être supérieur au niveau Bac +5

Pour les entreprises de 250 salariés et plus, il faut remplir les quatre conditions suivantes :

  1. Le contrat doit être signé entre juillet 2020 et décembre 2021.
  2. Le diplôme ou le certificat professionnel préparé en contrat d'apprentissage ne doit pas dépasser le niveau Bac +5.
  3. L'entreprise doit s'engager à embaucher un seuil minimum de salariés en contrat d'insertion. Ce seuil est fixé à 5 % des effectifs calculés au 31 décembre de l'année de signature du contrat. Il s'agit de contrat d'apprentissage, de contrat de professionnalisation, de contrat CIFRE ou de contrat en VIE. Le seuil d'effectifs en contrat d'insertion peut être abaissé à 3 % si la progression d'embauche de contrats d'apprentissage ou de professionnalisation au cours de l'année d'embauche est d'au moins 10 %.
  4. L'entreprise doit remplir un formulaire d'engagement : https://www.asp-public.fr/file/194410/download?token=AiUAbh_b

L'aide est accordée et versée automatiquement après que l'employeur ait transmis le contrat d'apprentissage signé à son Opco.

L'employeur envoie par le suite sa déclaration sociale nominative (DSN) et mentionne les informations concernant cette nouvelle embauche.

L'aide est versée à l'employeur chaque mois lors de la 1re année du contrat d'apprentissage.

 

Exemple : Si l'aide s'élève à 8 000 €, alors l'entreprise reçoit chaque mois pendant 1 an : 8 000 € /12 = 666.67 €.

Rémunération en alternance

L'apprenti perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du Smic :

 

Rémunération brute mensuelle minimale d'un apprenti

Situation

16 à 17 ans

18-20 ans

21-25 ans

26 ans et plus

1ère année

27% du Smic, soit 419,74 €

43% du Smic, soit 668,47 €

Salaire le + élevé entre 53% du Smic, soit 823,93 € et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 554,58 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

2ème année

39% du Smic, soit 606,29 €

51% du Smic, soit 792,84 €

Salaire le + élevé entre 61% du Smic, soit 948,30 € et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 554,58 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

3ème année

55% du Smic, soit 855,02 €

67% du Smic, soit 1 041,57 €

Salaire le + élevé entre 78% du Smic, soit1 212,58 € et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic

Salaire le + élevé entre le Smic(1 554,58 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

 

(tableau à retrouver ici sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2918)

 

Le temps de travail de l'apprenti est identique à celui des autres salariés. La durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine.

Le temps de formation en CFA est du temps de travail effectif et compte dans l'horaire de travail.

 

 

Sur le plan fiscal, l'apprenti bénéficie de 3 avantages principaux :

Il existe également un simulateur de calcul de rémunération en apprentissage : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/gc_5504/simulateur-employeur