En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Master Diagnostic Historique et aménagement urbain

  • SHS 
  • Formations / 
  • Master Diagnostic Historique et aménagement urbain

Présentation

La formation DHAU est la seule formation existante en France articulant approches en histoire, histoire de l'architecture et urbanisme autour des questions d'aménagement urbain. Elle répond à un besoin de diagnostic patrimonial aujourd'hui nécessaire dans la plupart des opérations de renouvellement urbain. Elle bénéficie de la réunion sur le site de la cité Descartes d'enseignants-chercheurs issus de disciplines diverses et intéressés par les usages de l'histoire dans le développement urbain. Elle bénéficie aussi de la collaboration de quatre institutions intéressées par ces problématiques (Service régional de l’Inventaire de la région Ile de France, Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile de France, Archives de Paris, Mission Patrimoine de la Ville de Paris) dont plusieurs intervenants professionnels sont issus.

Les enseignements

La formation se déroule sur deux semestres et comporte quatre Unités d'enseignements.

Voir sur le site

La formation en détail

La formation est fondée sur l’articulation d’enseignements théoriques, méthodologiques et d’études de terrains.

Un premier module, intitulé « Compétences générales des métiers de l'urbanisme » a pour objectif de former des professionnels aptes à s’insérer dans des équipes pluridisciplinaires (ingénieurs, architectes, urbanistes, économistes, etc.) tournées vers l’aménagement urbain. Il s’agit de donner aux étudiants des notions de base en « gestion foncière et droit des sols », « droit du patrimoine », « finances locales » et « aménagement urbain ». Ce module est assuré principalement par des enseignants-chercheurs issus de plusieurs disciplines (économie, urbanisme, géographie, histoire) et pour la partie « patrimoine » par une chercheuse de l’Inventaire Ile de France qui réalise avec les étudiants un diagnostic patrimonial de terrain.

Un second module, intitulé « Histoire urbaine » vise à faire comprendre aux étudiantes et aux étudiants toutes les facettes de l’histoire qui peuvent être mobilisées dans le cadre d’un diagnostic de quartier ou de ville. Il s’agit notamment de croiser les questions environnementales (risques et résiliences urbaines), sociétales (usages sociaux sur la longue durée) et les questions relatives à l’aménagement urbain (connaissance de l’histoire de la planification et des documents d’aménagement). Ce module est conjointement assuré par des enseignants-chercheurs et des professionnels de services d’études et de prospective (IAU). Une étude de terrain est proposée en 2018-2019 croisant plusieurs enseignements sous la forme d’un mini-atelier.

Un troisième module, intitulé «Sources et Savoir-faire du Diagnostic et de la Médiation historique » est fondé sur des enseignements méthodologiques. Il articule des enseignements d’archivistique appliqués à la ville (en liaison avec les Archives de Paris), un cours de cartographie historique, un cours d’enquête orale, un cours sur l’usage de la photographie en histoire urbaine et un cours sur la notion de Promenades urbaines. Ces cours, dont une grande partie est réalisée en dehors de l’université, débouchent sur des exercices pratiques obligatoires. Ils se déroulent sur un demi semestre (janvier-mars).

Le quatrième et dernier module est dédié au stage (deux moins minimum, six mois maximum) et au mémoire de recherche. Un cours de méthodologie du mémoire universitaire est dispensé entre janvier et mars, en vue de préparer les étudiants issus de formation professionnelle (architectes, ingénieurs, urbanistes) à la préparation et la rédaction d’un mémoire de recherche original.


Après la formation - Débouchés professionnels

- Chargé d'étude ou conseiller technique (Patrimoine monumental et culturel : Services régionaux de l'Inventaire du Patrimoine culturel, CAUE, Services culturels ou patrimoniaux des communautés d'agglomérations, etc.). 

- Assistance à la maîtrise d'ouvrage (chargé d'études, chargé de mission, programmateur/programmiste, chargé de communication, documentaliste, conseiller archives). 

- Développeur (aménagement urbain) en liaison avec les thématiques du développement social urbain, du développement durable et du renouvellement urbain dans une perspective territoriale. 

- Chargé d'études (projet urbain). 

- Conseiller (projet de ville) en gestion et management des ressources locales, des ressources sociales, des équipements ou des services publics ainsi qu'aux tâches de « médiation » généralement associées à la conduite des projets (montage d'exposition, recueil de témoignages, gestion de la participation des habitants, etc.).

Contacts

FLATRES Ronan

FLATRES Ronan

Secrétaire pédagogique
M1-M2
Ronan.Flatres@u-pem.fr01 60 95 72 46
VADELORGE Loic

VADELORGE Loic

Responsable de formation
M2
Loic.Vadelorge@u-pem.fr

Stage

Le stage est obligatoire pour valider le diplôme. La période de stage est fixée au second semestre, entre mars et septembre. Aucun stage ne peut commencer avant mars ni s’achever après le 30 septembre.

La durée minimale pour un stage est de deux mois. La durée maximale de six mois.

Les stages peuvent être réalisés dans des institutions ou des services dédiés à l’étude du patrimoine architectural et urbain (services régionaux de l’Inventaire, services départementaux ou municipaux du patrimoine, CAUE, bureaux d’études, etc.). Ils peuvent être également réalisés dans des entreprises publiques ou privées dédiées à la maîtrise d’ouvrage ou à la maîtrise d’œuvre (agences d’urbanisme, établissements publics d’aménagement, services d’urbanisme, cabinets d’architectes, entreprises de promotion immobilière, services de gestion foncière, etc.).

Des stages recherche peuvent également être proposés aux étudiantes et étudiants intéressés, en rapport avec la formation et les axes de recherche des laboratoires de la cité Descartes.

Actualités de la formation